Ressources pour apprendre et découvrir l’aïkido

ressources découvrir apprendre aïkido

Des articles pour aller plus loin dans votre étude de l’aïkido

Pour en apprendre un peu plus sur l’aïkido, voici une sélection des plus récents articles écrits par Thierry Pardo Sensei.

Consulter tous les articles

Étiquette, ou comment se comporter dans un dojo

découvrir et apprendre l'aikido

On appelle « étiquette«  les règles de savoir vivre dans un dojo. Les pratiquants comprennent et intègrent progressivement ces règles au fil de leur pratique.

Le membre d’un dojo n’est pas un client, c’est un élève qui choisit d’apprendre l’aïkido sous la conduite d’un professeur en particulier.

La propreté du dojo, le respect des lieux et des autres sont l’affaire de tous.

  • Le dojo, le lieu où l’on étudie la voie, symbolise un espace consacré représentant le champ de bataille.
  • Le pratiquant doit maintenir son gi, habit blanc traditionnel pour l’entraînement aux arts martiaux, propre. Il doit soigneusement couper ses ongles des pieds et des mains.
  • Le hakama, un ample pantalon traditionnel noir ou bleu, n’est pas obligatoire pour un pratiquant au cours de ses premières années.
  • En entrant et en quittant le dojo, le pratiquant s’incline pour saluer.
  • En début et en fin de cours, les pratiquants s’installent en seisa (à genoux, assis sur ses chevilles) de gauche à droite face au kamiza (portrait du fondateur). Le moins expérimenté se place à gauche de la ligne.
  • Le pratiquant salue en seisa le premier et le dernier partenaire avec lesquels il travaille durant le cours.
  • Tout au long du cours, le pratiquant est soit en seisa, soit en train de pratiquer.
  • Les bavardages anecdotiques ne s’invitent pas pendant la pratique ; gardons-les pour après le cours.
  • Des armes (boken, tanto, jo) sont à disposition des participants. Ils les rangent à la fin du cours.
  • On pratique selon son niveau dans le respect de l’intégrité physique, psychologique, morale… de nos partenaires.

Magazine Dragon spécial Aïkido

Thierry Pardo Sensei écrit de nombreuses publications et collabore chaque trimestre depuis 2017 au Magazine Dragon spécial Aïkido.

Cette revue est bien plus qu’un simple magazine, c’est une immersion totale dans le monde captivant de l’aïkido, destinée à inspirer, instruire et connecter les passionnés de cet art martial ancestral.

ressources magazine aïkido

Livres : quelques ouvrages pour en apprendre plus sur l’aïkido

Thierry Pardo. Aïkido, Pensées en chemin (2023) Ed. Budo

L’aïkido n’est pas une matière inerte dont les savantes techniques sont décrites pour l’éternité. C’est une discipline vivante que le pratiquant ne cesse de raffiner au fil de son évolution.

Discipline martiale autant qu’art de vivre, l’aïkido ne peut être définitif, officiel, parfait. Chacun cherche, questionne et progresse à sa mesure sur une voie qui se dispense de ligne d’arrivée. Au cours des rencontres et des heures de pratique, les pensées émergent, tournent et se cristallisent, comme autant de balises qui jalonnent notre chemin.

L’auteur répond à de nombreux questionnements, accompagne le cheminement personnel d’un grand nombre de pratiquants. Ce sont ces réflexions qu’il propose ici, dans une langue facile d’accès permettant un large tour d’horizon des problématiques essentielles que l’aïkidoka, débutant ou expérimenté, rencontre au quotidien.

Thierry Pardo. Aïkido. L’autre chemin. Ed. Budo, 2021

Ce livre relate le parcours authentique d’un aïkido bâti cours après cours, geste après geste jusqu’à arriver à des convictions suffisamment solides pour définir une manière d’aïkido.

Résultat de plusieurs années de recherche, l’aïkido du petit chemin (le nom de notre école de Montréal, Ko Michi, signifie littéralement, le sentier, le petit chemin) repose sur une compréhension à la fois minutieuse et inspirée, traditionnelle et toujours en mouvement.

Je ne prétends pas tracer un aïkido d’autoroute mais témoigner d’une version unique d’un aïkido original propre à inspirer l’ensemble des pratiquants.

Cet ouvrage propose de commencer l’étude aux origines philosophiques de notre pratique. L’aïkido que nous connaissons aujourd’hui est héritier de nombreux courants de pensées dont Maître Ueshiba était culturellement imprégné.

Cette étude est certes exigeante, à la fois globale et terriblement précise. C’est pourtant la voie que je vous propose de suivre tout au long de ce livre, suivre ce sentier, le Ko Michi.

En définitive, cet autre chemin, c’est le vôtre! Si Ô Sensei était unique, son message demeure universel. Il revient à l’aïkidoka d’aujourd’hui de chercher dans l’enseignement traditionnel la façon de faire vivre l’aïkido en lui, ici et maintenant.

Agissant à la manière d’un véritable guide, ce livre, hors de sentiers battus, invite le pratiquant à s’approprier les outils nécessaires afin de défricher un autre chemin, son propre chemin, qui avec les autres, participera à la grande aventure de l’aïkido et perpétuera la tradition

Thierry Pardo . Aïkido. Le chemin commun du maître et de l’élève. Ed. Budo, 2017

Un ouvrage à l’attention de tous les pratiquants, débutants ou anciens, mais surtout des professeurs soucieux de porter sur leurs pratiques pédagogiques un regard désencombré des mythes de la facilité.

Osthéopathie et médecine naturelle

L’aïkido entretient un lien privilégié avec les médecines naturelles. Si beaucoup tirent leurs origines des traditions asiatiques, l’occident a su développer ses propres connaissances sur la circulation énergétique.

L’ostéopathie, comme la pratique notre ami Olivier Campo, ostéopathe et aïkidoka, repose sur la connaissance des mouvements appropriés et participe, comme l’aïkido, à une meilleure compréhension des lois fondamentales du mouvement, du transfert d’énergies subtiles, et de la nature de l’intentionnalité… Les deux pratiques se complètent et se nourrissent en douceur…

Olivier saura rétablir vos petits bobos et vous débarrasser des petites contractures ou mésaventures d’un corps endolori.